Paris.JS #66

Retour sur une année 

EN FULL REMOTE

@alexisjanvier

@alexisjanvier

@marmelab

Alexis Janvier

developppeur chez marmelab

depuis 2014

Atelier d'innovation digitale, développe vos projets d'innovation web et mobile avec agilité, pragmatisme et gourmandise.

4 juillet 2017

premier anniversaire de full remote work.

Pourquoi vouloir travailler

en remote ?

Raz le bol d’avoir un patron, je me mets à mon compte...

Non

Une occasion en or de bosser pour une boite de San Francisco ?

 

Non plus

saturé de Paris …

OUI !

Comment trouver un job en full remote ?

En fait, on pouvait DÉJÀ faire du remote chez marmelab

Condition:

être à moins de deux heures de Paris en train

CAEN

à Nancy, Ils n'y connaissent rien à l'équitation.

Au bout d'un an, quelle est la plus grande leçon ?

L'importance de la culture

des code reviews.

Beaucoup de choses disparaissent du quotidien :

  • le nombre d’heures au bureau
  • le repas du midi
  • les  vannes au café
  • le baby
  • ...

Le plus gros des échanges se fait au travers ...

du code

Le bon code est collectif

Commiter vite

Commiter SOUVENT

Faire des reviews bienveillantes

Prendre en compte les reviews

Commiter explicitement

Si vous partagez cette culture de revue de code avec vos collègues,

vous pouvez envisager sereinement

le full remote.

En plus, ce souci de la review permet de rytMmer la journée

Génial, il n'y a plus d'horaireS !

 Pas de PR tunnel de 114 fichiers dans un seul commit

Pas de réfactorisation en héros solo le weekend

On ne reste pas bloqué toute une journée

On a effectivement plus les contraintes des horaires de bureau

Mais on a des clients

Pour autant, on est beaucoup plus libre sur l'organisation de ses journées

Un risque: trop travailler

Plus de bureau du tout ?

Un conseil : garder un vrai bureau.

un bon laptop

un téléphone 4G

une bonne connexion internet fixe

Github

Slack (à voir Twist)

Hangout (ou talky)

Trello (et autre jira …)

AWS, Zeit now, Travis

 

 

Bref beaucoup de saas

On devient beaucoup plus facilement nomade.

On ne finit pas comme un hermite avec une grosse barbe ?

 

demo clients

hackday

conférences

+ une ou deux rencontres plus informelles

On se voit donc au moins une fois par mois

Co-Working

Mais la province, c'est un désert technologique

Préjugé !

Des UX

Des agilistes

Des laboratoire de recherche en intelligence artificielle

Des startups maniant docker en prod comme des princes

Des agences agiles

D'autres developpeurs en full remote

Des meetups !

...

Conclusion

On est des privilégiés

- On a un métier passionnant

- On a un marché de l'emploi favorable

- On a un métier qui s'adapte particulièrement bien au télétravail

On peut donc non seulement exercer notre passion, mais en plus on peut choisir lE lieu ou l'on travail.

MERCI

Retour sur une année en full remote

By Alexis Janvier

Retour sur une année en full remote

On trouve beaucoup d’articles de blog sur le « Remote working », moins sur le télétravail. Si les entreprises en France s’ouvrent petit à petit, journée par journée au télétravail, le full remote est moins courant. Pourtant, c’est possible, c’est efficace...

  • 711
Loading comments...

More from Alexis Janvier