Manger avec sa tête

Élise Desaulniers
@edesaulniers

Faire plus avec moins

 70 % des terres agricoles sont consacrées directement ou indirectement à l’élevage.
Pourtant, la viande, les œufs et les produits laitiers fournissent à peine 20 % des calories qui sont consommées par les humains

Text

Faire mieux avec moins

1 tonne de c02

par année

Une tonne de C02, c'est :

  • Un aller retour Montréal-Paris en avion;
  • 5 000 km en auto
  • Les émissions d'un Français pendant 2 mois (6 tonnes année)
  • Les émissions d'un Américain pendant 2 semaines (20 tonnes année)

En devenant végane,
on économise

Réduction de GES possible par différents changements de comportements (d'ici 2050)

Plas

Recyclage plastique, verre métal

Objectif européen : - 40% d'ici 2030 et au moins -80% d'ci 2050.

 

Des petits changements de comportements sans frais peuvent réduire significativement les émissions de GES et améliorer le bien-être en même temps.

Les changements de comportements  ne sont pas suffisants pour réaliser les objectifs de réduction des émissions de GES de l'Europe, mais ils  peuvent aider à réduire les coûts et augmenter la probabilité d'atteindre les objectifs fixés.



European climate change mitigation targets: Exploring the potential contribution from behavioural change

1.  de protéines animales

2. − de gaspillage

est-ce qu'un
monde végane

est viable ?

L'Élevage bio, une fausse bonne idée

  • Aussi inefficace que l'élevage standard;
  • Les bœufs nourris à l’herbe émettent plus de méthane que ceux nourris au grain;
  • Chaque animal a besoin de 2 à 20 acres de pâturage. Si les cent millions de bovins américains étaient élevés en liberté, ils utiliseraient la moitié du territoire.

R v. Teeple (2002)

on attribue moins de facultés mentales aux animaux qu'on considère comme mangeables. 

« Depuis Darwin, les scientifiques admettent qu’il n’y a aucune différence essentielle
« magique » entre les humains et les autres animaux, biologiquement parlant. Pourquoi, dès lors, faisons-nous moralement une distinction radicale ? Si tous les organismes sont sur un seul continuum biologique, nous devrions aussi être sur ce même continuum. »

Richard Ryder

 60 milliards d’animaux terrestres (incluant les oiseaux)
et 1 000 milliards de poissons sont tués annuellement
pour nous nourrir

Chaque année, on tue plus d’animaux qu’il y a eu de morts durant toutes les guerres de l’humanité

Poissons: 1 000 000 000 000

poulets: 55 947 186 300
canards: 2 874 747 800
cochons: 1 379 893 614
oies: 645 282 000
dindes: 645 265 000
moutons: 513 854 518
chèvres: 424 732 904
bétail (boeufs et vaches): 303 637 369
buffles: 24 102 772
chevaux: 4 605 015
ânes: 2 487 400
chameaux: 1 882 755
mules: 561 600

par année

En devenant végane,
on sauve
 

200 vies

 la question animale,
une question intersectionnelle ?

Les mécanismes qui permettent d’opprimer différentes minorités rendent possible l’exploitation des animaux.  

Les luttes contre l’oppression sous ses différentes formes doivent se faire parallèlement

A

  • Blancs
  • Culture
  • Raison
  • Riches
  • Hommes

Non-A

  • Non-blanc
  • Nature
  • Émotions
  • Pauvres
  • Femmes

Humains

Animaux

Cette étude apporte la preuve que les gens supposent a priori que les Noirs ressentent moins la douleur que ne le font les Blancs.

La même mentalité qui a rendu légitime la réalisation d'expériences sur des femmes noires par le "père de la gynécologie" au 19e siècle continue aujourd'hui d'autoriser les odieuses atrocités qu'on fait subir aux animaux non-humains.

A. Breeze Harper

 Reconnaître que le tort fait aux animaux est lié au comportement contrôlant d'hommes violents est une des façons de reconnaître l'interrelation de toute violence dans un monde où les genres sexués sont hiérarchisés.  

 

Carol J. Adams, La politique sexuelle de la viande.

La position de l’Association Américaine de Diététique
et des Diététiciens du Canada est que les régimes
végétariens (y compris végétalien) menés de façon
appropriée sont bons pour la santé, adéquats au plan
nutritionnel et sont bénéfiques pour la prévention et le
traitement de certaines maladies.

«Les végétariens étudiés par la science sont comme vous et moi. Ils mangent au resto, ils ne cuisinent pas tout le temps, ils ne sont pas toujours en train de calculer leurs calories et leurs nutriments… C’est donc que le simple fait de manger végé peut apporter des bénéfices pour la santé.»
Bernard Lavallée

630$/personne

Être végane s'inscrit dans une perspective révolutionnaire. Développer non seulement des relations plus compassionnelles avec des êtres humains mais aussi des relations plus compassionnelles avec les autres êtres avec lesquels nous partageons cette planète.

Angela Davis

@edesaulniers

L'éthique dans nos assiettes

By Elise Desaulniers

L'éthique dans nos assiettes

Maison du développement durable, février 2018

  • 1,029
Loading comments...

More from Elise Desaulniers