METEORJS

Les applications web ré-inventées

Un peu d'egocentrisme

15 ans d'expérience en développement web

Startup - SSII - Client Final

 

Applications Telecoms - Applications de gestion  - Sites web - Portails - Plateforme documentaire - et bien d'autres choses

 

Tech-sniffeur !

Manager IT @Peaks

Organisateur du meetup MeteorLyon

Twitter: @Rebolon                              

GitHub: http://github.com/Rebolon

Qui êtes vous ?

  • Qui est développeur ?
    • Qui ne fait que du web-service ?
    • Qui ne fait que du front ?
  • Qui a déjà fait du NodeJS (ou ioJS) ?
  • Qui utilises du Angular, Backbone, Ember, React... ?
  • Qui a déjà fait du MeteorJS ?

 

Des Chiffres

  • Angular :  01/2010 -  1260 contrib -  926 issues -   39546 stars
  • Ember :    04/2011 -    496 contrib -  385 issues -   13978 stars
  • Meteor :   11/2011 -    206 contrib -  561 issues -   25562 stars
  • React :      05/2013 -    424 contrib -  425 issues -   23290 stars

données au Au 10/06/2015

METEORJS c'est quoi ?

Un exemple, c'est plus parlant

 

http://rocket.chat

 

Et avec au moins 2 navigateurs, c'est mieux

Les origines du Web

Enfin pas jusque là quand même

Technos

  • Server-side
    • CGI, ASP, PHP, JEE, ...
  • Client-side
    • HTML, Javascript, CSS, ...

Principe

  1. HTTP Request
  2. Process Server-side
  3. HTTP Response
  4. PRocess Client-side (dom rendering, js processing)

 

Avantages

  1. Ca marche, et plutôt bien
  2. Traitement côté serveur = charge cliente légère

Inconvénients

  1. On envoi tout à chaque requête : dom, js, css
  2. La logique d'affichage se trouve côté serveur
  3. Difficile de gérer les différents clients : desktop, mobile, consommateur d'API

 

Et ça fait 15 ans qu'on fonctionne  comme ça

Enfin, presque

2005 - 2007 
Légère évolution

Avec le fameux web 2.0

XML HTTP Request

Wouahou, j'ai trouvé un truc dans le navigateur, on va l'appeler WEB 2.0 !

Principe

  1. Le client embarque une couche JS pour communiquer avec le serveur (parce qu'en natif, XML HTTP Request, c'est pénible)
  2. On transfère moins de données sur le réseau
  3. On fait beaucoup plus de requêtes HTTP
  4. On fait de plus en plus de JS

Problèmes

  • Certains renvoie du HTML [no comment]
  • Pas de standard sur la façon de structurer son appli JS

Résultats

  • Problème de maintenances
  • Pas de test
  • Code difficilement réutilisable
  • Et,

Ca donne pas envie

Bienvenue en 201X

Javascript Frameworks

Client-side

  • Angular
  • Ember
  • React
  • ...

Server-side

  • Express
  • Koa
  • Vanilla "NodeJs"
  • ...

Both-side

  • Derby
  • SocketStream
  • Meteor
  • Sails
  • Hoodie
  • ...

Et il est où Jquery ?

Principes

  • Le server envoie le framework au client et un DOM light
  • Le client exécute l'application
  • L'application démarre les listeners et construit l'affichage
  • L'application va faire des appels serveur (data on wire)
  • Le serveur ne renvoi ensuite que des données (JSON)
  • L'application reconstruit les templates requis

Avantages

  • Application plus structurée (arbo de fichier, gestion des événements...)
  • Bande passante requise très légère (seule la data transite)
  • L'application Js peut être cachée par le navigateur (le serveur indique au démarrage si une nouvelle version est disponible via un manifest : système d'appcache)
  • Potentiellement les données peuvent être cachées
  • Réduit les problèmes de latence et de ré-exécution du JS sur le mobile (single-page-webApp)

Inconvénients

  • Le premier accès peut être plus long : framework et application téléchargés
  • Application événementielle qui change donc les habitudes de travail d'une équipe de développeur web classique
  • Souvent : 
    • programmation événementielle = spaghettis de callbacks
  • ​Le poste client travaille beaucoup (processeur et mémoire)
  • Pour le SEO, c'est compliqué (enfin, il y a maintenant des solutions)

Et puis

Faire faire du JS à un dèv, ça donne ça :

Alors, ce Meteor

Meteor

  • Framework client et serveur
  • API cohérente entre client et serveur
  • Full JS : 
    • Back-End sur NodeJS 
    • Persistence avec MongoDB
  • Programmation Reactive
  • Linux, Mac, Windows, Mobile (Android et IOS)
  • IE7+, FF, Chrome, Opera (mobile), mais mieux vaut utiliser les dernières versions
  • Architecturé en package (bootstrap, accounts, backbone, amplify...) 
  • Industrialisé (déploiement, packaging, package repository...)
  • ET SIMPLE ! Vraiment

A l'usage

  • C'est vraiment cool
  • Développement très rapide
  • Code plutôt structuré
  • Communauté très active
    • De plus en plus de conférence (Berlin, Hambourg, Amsterdam, Paris, London, ...)
    • 4300 dèv ont participé au Meteor World Wide Day
    • des centaines de meetups: 222 groupes,  plus de 35000 membres
    • Nombreux projets : Mysql, Clustering, GroundFS, Audit de code, ReactJS, ...
    • Chaîne Youtube
    • Très bonne litérature sur le sujet (discoverMeteor)
    • 5915 packages sur le repo officiel

Et qui fait MeteorJS ?

  • Une équipe américaine
  • Ils viennent du MIT et certains y enseignent
  • Ils ont fondé le Meteor Development Group
  • Levé de fonds en juillet 2012 de 11,2M$ pour développer la plateforme
  • Levé de fonds en mai 2015 de 20M$ pour développer Galaxy, le produit commercial
  • S'appuie sur la communauté (prise en charge des frais de meetup.com, mise en place meteor.hackpad.com et forums.meteor.com

Mais concrètement ...

Meteor, c'est quoi ?

HTTP
&
WebSocket

Persistence

The Magic

DDP, Blaze, ReactiveDict, MiniMongo...

Desktop, Mobile (cordova), API

Les grands principes

  • Data everywhere != Data on the wire
    • DDP : protocole d'échange de donnée avec son état dans le temps
    • Accès à la donnée de la même manière sur le serveur ou le client
  • Compensation de latence
    • via minimongo ou les méthodes
  • Simplicité (oui j'insiste)
  • Temps réel
  • Isomorphisme 
    • Mutualisez votre code serveur et client !
  • Modulaire (packages)
  • Indépendant de la plateforme (iso-build)

Vous avez dit simple ?

  • Même language de partout : DB/Server/Client
  • Isomorphisme
  • Data everywhere
  • Programmation réactive
  • Les Fibers : application asynchrone avec un code synchrone
  • Codez une fois, déployez où vous voulez

Inconvénients

  • Nativement livré avec MongoDB (mais packages dispo pour Redis, Mysql, Postgresql, RethinkDb)
  • Fibers mandatories
  • Compatibilité avec les versions de NodeJs et MongoDb
  • Pas de web-components (enfin, pas encore)
  • La rapidité et les nouveaux paradigmes bousculent nos habitudes

Demo time

  • Réactivité côté client
  • Appel type RPC avec compensation de latence
  • Réactivité côté serveur (temps réel)

MeteorJS - MeteorLyon - pre-meetup

By Retour d'expérience MeteorJS

MeteorJS - MeteorLyon - pre-meetup

Presentation of MeteorJS platform for the Meteor Lyon meetup : http://www.meetup.com/fr/Meteor-Lyon

  • 1,153
Loading comments...

More from Retour d'expérience MeteorJS