Text

1

""Parce que nous n'avons pas le luxe de s'intéresser à une seule question.""

Johanna Eeva, Vegans of Colors 

@edesaulniers

2

Peu importe leur but,  les "campagnes ciblées" fragmentent le mouvement en séparant les préoccupations de leur contexte plus large. Elle peuvent réduire les possibilités de renforcement de la coalition dans le spectre militant.

@edesaulniers

3

Kimberlé Crenshaw, 1991

4

INTERSECTIONNALITÉ

5

On oublie pas quelqu'un?

Alors que les mouvements de justice sociale occidentaux reconnaissent progressivement l'importance de l'intersectionnalité - par exemple, en intégrant les questions de race et de racisme dans la théorie féministe - la forme de discrimination connue sous le spécisme est souvent négligée, sinon ouvertement dénigrée.

@edesaulniers

6

A

  • Blancs
  • Culture
  • Raison
  • Riches
  • Hommes

Non-A

  • Non-blanc
  • Nature
  • Émotions
  • Pauvres
  • Femmes

Pourtant...

@edesaulniers

Humains

Animaux

7

Les mécanismes qui permettent d’opprimer différentes minorités rendent possible l’exploitation des animaux.  

Les luttes contre l’oppression sous ses différentes formes doivent se faire parallèlement

@edesaulniers

8

Carol J. Adams, 1990 et 2004

@edesaulniers

9

Reconnaître que le tort fait aux animaux est lié au comportement contrôlant d'hommes violents est une des façons de reconnaître l'interrelation de toute violence dans un monde où les genres sexués sont hiérarchisés

Carol J. Adams, The Sexual Politics of Meat, p. 80

10

11

12

13

14

15

16

Le référent absent

17

18

19

20

Dans les faits, les femmes sont de la viande. On les chasse, on les achète, on les cuisine, on les mange. Partout, la nourriture, et plus particulièrement la viande, est comparée au corps féminin, tout comme on se sert du vocabulaire de l'alimentation pour représenter la femme (...). 

Martine Delvaux, Les filles en série

21

22

26

A. Breeze Harper

@edesaulniers

27

28

Sims croyait que la capacité de ressentir la douleur était moindre chez les personnes noires. Il a reconnu qu'il n'aurait pas pu opérer de femme blanche sans anesthésie. Sa connaissance de leur sensibilité moindre à la douleur (et leur voix facilement réduites au silence) lui a permis d'opérer des femmes noires et de les priver de liberté. Sims n'aurait pas entrepris son programme de multiples et interminables chirurgies vaginales si les femmes disponibles avaient été blanches plutôt que noires.

Petra Kuppers, Remembering Anarcha, Objection in the Medical Archive
Une critique de ce point de vue peut être lu ici.

29

Cette étude apporte la preuve que les gens supposent a priori que les Noirs ressentent moins la douleur que ne le font les Blancs. 

@edesaulniers

30

La même mentalité qui a rendu légitime la réalisation d'expériences sur des femmes noires par le "père de la gynécologie" au 19e siècle continue aujourd'hui d'autoriser les odieuses atrocités qu'on fait subir aux animaux non-humains.

A. Breeze Harper

@edesaulniers

31

Les véganes blancs et privilégiés comme moi-même ne sont pas toujours conscients que notre désir de mettre fin à la souffrance des animaux peut également être classiste, raciste, transphobes, voire sexiste.

Le mouvement des droits des animaux semble encore plus uniforme que le féminisme. Si c'est le cas, sa vision est terriblement étroite.

 

Britanny Shoot, Bitch Magazine 2010

@edesaulniers

32

When Sex Doesn't Sell: Using Sexualized Images of Women Reduces Support for Ethical Campaigns

 PETA vend l'inégalité.
leur vrai message: la domination est sexy
le véganisme n'est pas sexy

Carol J. Adams

@edesaulniers

34

Y'a pas que PETA

“Chaque femme qui est blottie dans de la fourrure
devrait subir un viol si brutal
qu'elle en porterait les cicatrices pour toujours.”

 

Gary Yourofsky

@edesaulniers

35

Pour la suite...

 

Si le féminisme rend possible l’empowerment des femmes, il me semble problématique de considérer qu’il devrait aussi permettre l’empowerment des hommes. Le patriarcat est un système dans lequel, précisément, les hommes disposent d’un pouvoir sur les femmes, la classe des hommes dominant, opprimant, exploitant et excluant la classe des femmes. Dans une perspective de justice, d’égalité, de liberté et de solidarité entre les sexes, ce n’est donc non pas l’empowerment qui convient pour les 
hommes, mais le disempowerment. 

Être végane s'inscrit dans une perspective révolutionnaire. Développer non seulement des relations plus compassionnelles avec des êtres humains mais aussi des relations plus compassionnelles avec les autres êtres avec lesquels nous partageons cette planète.”

 

Agela Davis

Version longue Sexisme, racisme et spécisme. Intersection des oppressions

By Elise Desaulniers

Version longue Sexisme, racisme et spécisme. Intersection des oppressions

  • 2,692

More from Elise Desaulniers