Qu'est ce qu'un (bien) commun ?

 

Ressource partagée

(lieu, savoir, jardin, logiciel, route, protocole internet, etc...)

+

Communauté d’usagers

/ contributeurs

+

Règles et processus définis par

la communauté

Commun

 

=

Un commun est une ressource mise en partage et alimentée par une communauté qui met en place une gouvernance pour la gérer et la protéger

 

Ce n'est pas le bien commun

 

 

Les communs peuvent être un des apports au bien commun (entendu comme l'objectif d'une société : bonheur collectif, intérêt général) mais certainement pas le seul.

 

communs = biens communs

 

 

 

 

Un bien n'est pas commun par nature

Il n'y a pas de commun sans « commoners ». Ce sont des personnes impliquées qui contribuent au commun et inventent les règles et normes  pour le protéger

 

Les commoners sont souvent des usagers du commun. Ils utilisent une ressource qu'ils construisent eux-mêmes

Les communs sont comme des

organismes vivants : ni fixes, ni

déterminés, ils évoluent avec leur environnement et leur contexte

« Le don de l'un ne doit pas devenir le capital de l'autre. » Mauss

 

 

Les gens concernés peuvent se montrer réticents à contribuer à un commun si leur connaissance risque de se voir appropriée et vendue pour de l'argent 

 

 

Peu de communs peuvent fonctionner de manière isolée. Ils sont presque tous des hybrides dépendant dans une certaine mesure de l’État et/ou du marché

 

L'enjeu fondamental est de s'assurer que leur raison d'être demeure intacte

Des "communs" se développent en tant qu'infrastructure pour aider les communs :

  • Internet

  • Licences libres (GPL, Creative commons)

  • Logiciels libres

  • Données ouvertes

  • Financement participatif

  • Wikipedia

  • OpenStreetMap

L'opposé du commun est l'enclosure

 

Il est difficile de se raccrocher aux notions actuelles pour comprendre la notion du commun. Celles des fonctionnements privés ou publics, ou du rattachement à une science (philosophie économie, environnementaliste ou politique).

 

Car le contraire du commun ce n'est ni le public, ni le privé mais l'enclosure qui peut être résumée comme l'incapacité de s'approprier la ressource, d'y participer comme tout un chacun.

 

 

 

 

 

 

 

Exercice :-)

 

Sont il des biens communs ?

  • La route

  • La pollution (qualité de l'air)

  • Le code de la route

  • Les normes d'émissions polluantes

  • Internet comme protocole

  • Internet comme infrastructure

 

 

La route

En tant qu'usager de la route, je ne peux pas y contribuer, sauf si ma commune a mis en place un dispositif de participation citoyenne. C'est un "commun sous garantie publique". Nous pourrions le considérer comme une enclosure si il est très difficile de participer à l'action publique, si la démocratie ne fonctionne plus.

Si l'autoroute est la propriété d'un acteur privé, où l'usager n'a aucune possibilité d'être acteur de son fonctionnement, c'est plus proche d'une "enclosure" que d'un commun.
 

La pollution

Si l'on parle de l'air, nous sommes face à une communauté qui est sans doute trop grande pour pouvoir s'organiser. C'est un "commun sous garantie publique" mais qui n'en est pas un faute d'intervention institutionnelle satisfaisante. En réalité on est plutôt en présence d'une enclosure : une partie de la communauté porte atteinte à sa qualité sans que les autres puissent agir.

Qu'est ce qu'un (bien) commun ?

By unisson

Qu'est ce qu'un (bien) commun ?

  • 5,378
Loading comments...

More from unisson