notre curieuse relation
avec les vaches
(et les autres animaux)

Élise Desaulniers

@edesaulniers

Normal,
naturel
nécessaire

la consommation de lait est devenue possible avec la découverte de l'agriculture et la domestication animale il y a 10 000 ans

  • -200 000 : homo sapiens en Afrique
  • -13 000 : première chèvre domestiquée
  • -8 000 : premier auroch domestiqué

John Hawks, "Still Evolving (After All These Years)", Scientific American 311, 86 - 91 (2014) 

de nos jours, 25% de la population a la capacité de digérer le lactose.

Les produits laitiers ont une place centrale [...] malgré les preuves qu’un apport important en produits laitiers ne réduit pas le risque
d’ostéoporose et peut augmenter le risque de maladies chronique


Harvard School of Public Health

l’effort qu’une vache fournit
quotidiennement se compare à une course de six heures ou une étape du Tour de France

 

John Webster, professor emeritus at the Bristol Veterinary School of Medicine in the United kingdom.

PAS BESOIN D'UNE ENQUÊTE POUR SAVOIR
QU'UN GRAND NOMBRE DE VACHES LAITIÈRES passent leurs vies enCHAÎNÉES,
souffrent D'ÊTRE SÉPARÉES DE LEURS bébés,
ont le pis infecté ET vont finir à l'abattoir

dans un grand nombre d’exploitations agricoles biologiques, il y a peu de différence en matière d’approche entre les méthodes servant à élever des veaux de lait et celles utilisées dans les exploitations non biologiques

 

Centre d’agriculture biologique du Canada

R v. Teeple (2002)

Bastian et al., 2012

ON ATTRIBUE MOINS DE FACULTÉS MENTALES AUX ANIMAUX QU'ON CONSIDÈRE COMME MANGEABLES

ÉLISE DESAULNIERS
@edesaulniers

Notre curieuse relation avec les vaches

By Elise Desaulniers

Notre curieuse relation avec les vaches

  • 1,277

More from Elise Desaulniers