Est-ce que la viande de laboratoire va sauver la planète? 


Élise Desaulniers

2014

2013

2011

2009

2016

2017

2019

Je deviens végane;
Penser avant d'ouvrir
la bouche

Publication de
Je mange avec ma tête

Publication de
Vache à lait

Les animaux ne sont
pas des choses;
Publication de
Les vrais mâles préfèrent
la viande
;
Festival végane

de Montréal

 

Publication de
Le défi végane 21 jours

Candidate aux élections
législatives en France;
Je deviens DG de la
SPCA de Montréal

Publication de
Tables véganes;
Fin des calèches
à Montréal;
Création de l'Amorce

Une nouvelle génération de véganes.

  • 7,1% des canadiens végétariens
  • 2,3% végétaliens
  • La moitié ont moins de 35 ans
  • Surtout des femmes, urbaines, scolarisées.

    25% et + des Canadiens souhaitent manger moins de viande

 

Échantillon de Canadiens. S. Charlebois, 2018

Près de 55% des canadiens ont déjà fait des efforts pour diminuer leur consommation de viande

Modèle de diffusion de l'innovation de E. Rogers

Vous êtes ici

Vous êtes ici

Alors on fait quoi ?

Celles et ceux qu'on veut convaincre ne nous ressemblent pas nécessairement

La plupart des gens mangent de la viande... parce que la plupart des gens mangent de la viande.

Personne ne se dit  "ah, je vais arrêter de manger mon plat préféré et m'isoler de mes amis et de ma famille".

Tobias Leenaert

Les changements de perceptions entraînent des changements de comportements. Mais des changements de comportements entraînent aussi des changements de perceptions.

Tobias Leenaert

La plupart des consommateurs veulent quelque chose de bon, à bon prix. Pas changer leurs habitudes, pas changer

le monde...

Toutes les alternatives aux produits d'origine animale méritent leur chance, même celles qui ne sont pas notre premier choix...

  • 66 % des Américains sont prêts à goûter la viande de culture

  • 52% sont prêts à acheter de la viande de culture au lieu de la viande traditionnelle

  • Entre 57 et 63% préfèrent la viande de culture aux substituts de soya 

Faunalytics 2018

L'intérêt pour la viande de culture augmente quand on décrit ses avantages environnementaux.

  • Première expérience concluante en 2013 dans le labo de Mark Post en Hollande. La boulette a coûté environ 400 00 $ à produire;
  • Les cellules étaient reproduites dans du sérum de veau fœtal (extrait des foetus de veaux récupérées dans les utérus des vaches laitières abattues enceintes) ce qui présente un problème éthique majeur...

La technique est "simple" :

  1. Retirer quelques cellules d'un animal vivant;
  2. Les déposer avec un sérum dans une boîte de Petri;
  3. Dans les bonnes conditions, les cellules vont se multiplier;
  4. Lorsqu'elles sont assez nombreuses, on les transfère dans un bioréacteur (comme ceux utilisés pour la bière);
  5.  On retire une partie des cellules et on les apprête au goût.

Chez Just, on a fait des croquettes de poulet à partir d'une plume de Ian et avec un sérum 100% végétal

Text

Avantages santé
de la viande de culture

  • Pas de bactéries
  • Pas d'antibiotiques
  • Pas d'hormones de croissance
  • On peut la produire sans fer héménique (lié au cancer du colon)
  • On peut réduire les gras saturés

«Nous avons tendance à oublier comment, à la base, la nourriture est une technologie. Chaque chose que nous ingérons a été élevée ou produite pour répondre à des caractéristiques très précises. Historiquement, le croisement des variétés de pommes peut être considéré comme un travail technologique. Le pain est une technologie, ce n’est pas naturel.»

 

Sarah Lohman, historienne des aliments , auteure de «Eight Flavors: The Untold Story of American Cuisine»

On attribue moins de facultés mentales aux animaux qu'on considère comme mangeables.

Bastian, Loughnan, Haslamet Radke, « Don’t Mind Meat? The Denial of Mind to Animals Used for Human Consumption »,
Personality and Social Psychology Bulletin, vol. 38, no 2, 2012, p. 254.

En ne voyant plus les vaches, poules et cochons comme des ressources, l’empathie et le respect qu’on éprouve aujourd’hui pour les animaux sauvages et domestiques pourraient s’étendre à ceux qui étaient jusque-là exploités pour être mangés...

Viande cellulaire

Insectes

18,3% des Canadiens considèrent la viande de culture comme une alternative à la viande contre 10% pour les insectes

Échantillon de Canadiens. S. Charlebois, 2018

La première étape importante consiste à sensibiliser les gens sur les faits pertinents : les animaux sont des êtres sensibles dotés d’un monde riche en sensations et en émotions et ils sont horriblement traités par l’industrie de la viande, des produits laitiers et des œufs.
 

Mais je ne pense pas que cela apporte un changement suffisant. Peut-être que 10 % de la population pourrait devenir végane, et pour chaque Européen qui deviendra végétalien, je crains que dix Chinois et Africains commencent à manger de la viande. Le seul véritable espoir d’une révolution dans les prochaines décennies passera par les nouvelles technologies, surtout la viande cultivée. Je fais référence aux tentatives actuelles de culture de viande à partir de cellules (et un jour, peut-être aussi par impression 3D).

Yuval Noah Harari

Pour aller plus loin:

Copy of Est-ce que la libération animale passe par les laboratoires?

By Elise Desaulniers

Copy of Est-ce que la libération animale passe par les laboratoires?

  • 34
Loading comments...

More from Elise Desaulniers