MANGER seul(e) ou ensemble

Élise Desaulniers
@edesaulniers

Faire plus avec moins

 70 % des terres agricoles sont consacrées directement ou indirectement à l’élevage.
Pourtant, la viande, les œufs et les produits laitiers fournissent à peine 20 % des calories qui sont consommées par les humains

Faire mieux avec moins

1 tonne de c02

par année

Une tonne de C02, c'est :

  • Un aller retour Montréal-Paris en avion;
  • 5 000 km en auto
  • Les émissions d'un Français pendant 2 mois (6 tonnes année)
  • Les émissions d'un Américain pendant 2 semaines (20 tonnes année)

En devenant végane,
on économise

1. + de végétaux

2.  de protéines animales

3. − de gaspillage

L'Élevage bio, une fausse bonne idée

  • Aussi inefficace que l'élevage standard;
  • Les bœufs nourris à l’herbe émettent plus de méthane que ceux nourris au grain;
  • Chaque animal a besoin de 2 à 20 acres de pâturage. Si les cent millions de bovins américains étaient élevés en liberté, ils utiliseraient la moitié du territoire.

R v. Teeple (2002)

on attribue moins de facultés mentales aux animaux qu'on considère comme mangeables. 

 60 milliards d’animaux terrestres (incluant les oiseaux)
et 1 000 milliards de poissons sont tués annuellement
pour nous nourrir

Chaque année, on tue plus d’animaux qu’il y a eu de morts durant toutes les guerres de l’humanité

Poissons: 1 000 000 000 000

poulets: 55 947 186 300
canards: 2 874 747 800
cochons: 1 379 893 614
oies: 645 282 000
dindes: 645 265 000
moutons: 513 854 518
chèvres: 424 732 904
bétail (boeufs et vaches): 303 637 369
buffles: 24 102 772
chevaux: 4 605 015
ânes: 2 487 400
chameaux: 1 882 755
mules: 561 600

« Depuis Darwin, les scientifiques admettent qu’il n’y a aucune différence essentielle
« magique » entre les humains et les autres animaux, biologiquement parlant. Pourquoi, dès lors, faisons-nous moralement une distinction radicale ? Si tous les organismes sont sur un seul continuum biologique, nous devrions aussi être sur ce même continuum. »

Richard Ryder

 

the brown dog affair

« HOMMES ET FEMMES D’ANGLETERRE,
COMBIEN DE TEMPS ENCORE CELA DURERA-T-IL ? »

 

Le refus de consommer de la viande

augmente les tensions interpersonnelles

 

Carol J. Adams,  Living Among Meat Eaters

La famille se réunit autour de la table; c'est censé être une occasion spéciale. On travaille dur pour maintenir cette occasion heureuse, pour maintenir la surface de la table polie afin que puisse rejaillir l’image de la bonne famille. Il y a tant de choses que vous n’êtes pas censée dire, faire, être, afin de préserver cette image. Si vous dites, faites, ou êtes tout ce qui ne reflète pas l'image de la famille heureuse, le monde devient déformé. Vous devenez la cause d'une distorsion. Vous êtes la distorsion que vous causez. Un autre dîner ruiné.

Sara  Ahmed, Feminist Killjoys and Other Willfull Subjects  

 

 

Accepter d’aller à l’encontre de

l’ordre social, c’est accepter de

causer du déplaisir.

 

 

En prenant parole, la rabat joie cause de l’anxiété, de l’inconfort, de la culpabilité
et risque l’exclusion.

 

 

 

À la maison comme au resto, laissez-vous inspirer par les cuisines du mondE

Manger seul(e) ou ensemble

By Elise Desaulniers

Manger seul(e) ou ensemble

Édouard-Montpetit, 28 mars 2017

  • 1,340
Loading comments...

More from Elise Desaulniers