Les choix alimentaires

comme choix éthiques

Élise Desaulniers

Faire plus avec moins

1 litre
de lait de soya
contient
290 l d'eau

1 litre
de lait de vache 
contient
1050 l d'eau

Faire mieux avec moins

1. + de végétaux

2.  de protéines animales

3. − de gaspillage

Si on est contre les OGM,
on est contre l'Élevage 

90% du soya, 80% du maïs et 57% du canola génétiquementmodifiés sont cultivés pour nourrir les animaux.

L'Élevage bio, une fausse bonne idée

  • Aussi inefficace que l'élevage standard;
  • Les bœufs nourris à l’herbe émettent plus de méthane que ceux nourris au grain;
  • Chaque animal a besoin de 2 à 20 acres de pâturage. Si les cent millions de bovins américains étaient élevés en liberté, ils utiliseraient la moitié du territoire.

 60 milliards d’animaux terrestres (incluant les oiseaux)
et 1 000 milliards de poissons sont tués annuellement
pour nous nourrir

Chaque année, on tue plus d’animaux qu’il y a eu de morts durant toutes les guerres de l’humanité

poulets: 55 947 186 300
canards: 2 874 747 800
cochons: 1 379 893 614
oies: 645 282 000
dindes: 645 265 000
moutons: 513 854 518
chèvres: 424 732 904
bétail (boeufs et vaches): 303 637 369
buffles: 24 102 772
chevaux: 4 605 015
ânes: 2 487 400
chameaux: 1 882 755
mules: 561 600

on attribue moins de facultés mentales aux animaux qu'on considère comme mangeables. 

et la santé humaine ?

 

  • L’incidence de plusieurs maladies graves comme les maladies du coeur, l’obésité, le cancer et le diabète peut être réduite par l’adoption d’une alimentation végétarienne.

  • 80% des antibiotiques sont utilisés dans les élevages > risque élevé de développement de bactéries résistantes (OMS)

  • Les virus responsables des pandémies humaines empruntent leurs gênes aux virus grippaux des volailles domestiques : le prix à payer pour plus d'efficience dans les élevages est un risque accru d'épidémies mondiales.

Text

630$/personne

La position de l’Association Américaine de Diététique
et des Diététiciens du Canada est que les régimes
végétariens (y compris végétalien) menés de façon
appropriée sont bons pour la santé, adéquats au plan
nutritionnel et sont bénéfiques pour la prévention et le
traitement de certaines maladies.

Les choix alimentaires comme choix éthiques

By Elise Desaulniers

Les choix alimentaires comme choix éthiques

Les conséquences de nos choix alimentaires

  • 1,595
Loading comments...

More from Elise Desaulniers