L'art du cadrage

Résumé de l'intervention du 19 janvier 2017

Une photographie peut se définir techniquement et artistiquement.

Techniquement par l'association d'une optique couplée avec un dispositif de capture.

Artistiquement, une image repose sur l'intention du photographe et sur l'émotion qu'il ressent, qu'il souhaite conserver et transmettre dans la photo.

Cette intention se décline sur plusieurs plans et est à l'origine de tout un ensemble de choix :

• le choix du sujet ;

• le moment et les conditions de la prise de vue ;

• l'angle d'approche ;

• le rapport de grandissement ( si le sujet si prête ) ;

• la distance focale de l'objectif et du zoom ;

• la lumière, si elle est artificielle, du jour, contrôlée par exemple avec diffuseur, réflecteur, flash ;

• le rendu des densités et le contraste, des couleurs, (ou le choix du noir et blanc ) ;

• l'élément sur lequel faire la mise au point ;

• le rendu plus au moins flou des éléments en dehors de la mise au point ;

• les réglages de l'appareil photo, notamment la sensibilité ISO, le temps de pose, l'ouverture du diaphragme ;

• les choix éventuels de correction et de retouche.

  • La composition

c'est l'art du cadrage, c'est à dire sélectionner certains éléments à l'intérieur du cadre.

Bien composer est une facette fondamentale de toute démarche photographique.

La composition relève du choix du sujet et du choix de l'angle d'approche. Elle intervient avant les paramètres techniques et à des conséquences importantes sur ceux-ci : pour rendre la profondeur d'un paysage, on utilisera un objectif grand angle pour maximiser la profondeur de champs en fermant  le diaphragme de l'objectif. On ne maîtrise pas la composition de ses photos du jour au lendemain. Avant de contrer les règles classiques, mieux vaut les connaître.

 La géométrie est votre ami

Certaines scènes peuvent être très difficiles à composer. Très souvent il s’y trouve des éléments perturbateurs, qui nuisent à sa lecture. Entre les mains d’un débutant, ces scènes deviennent de véritables fouillis, sans élément qui accroche l’oeil.

Pourtant il existe une technique bien simple pour arriver à produire de bonnes photos en dépit de cette difficulté;

il s’agit de la géométrie.

En quoi cela consiste exactement ? C’est assez simple. Il faut savoir au départ que notre oeil aime les images « propres », « organisée ».

Il n’y a pas de pires ennemis qu’une image sans point fort.

Trouver cet équilibre

Cette méthode est facile à retenir, mais encore faut-il trouver dans une scène ce fameux équilibre. Pour le trouver, pensez à un miroir. Ce qui se trouve à droite doit se trouver à gauche. Ou ce qui se trouve en haut doit se trouver en bas. C’est très simple mais c’est d’une efficacité redoutable.

En pensant à un miroir lors de la prise de vue, votre photo sera automatiquement équilibrée.

L’effet miroir est plaisant pour l’oeil car nous nous retrouvons devant une scène « charpentée », « construite » et « parfaite ».

En utilisant l’effet miroir, vous voyez la scène telle qu’elle le sera après avoir déclenché.

Les autres paramètres

Évidemment, la géométrie d’une image n’est pas le seul aspect dont il faut que vous teniez compte. Vous devez également penser à l’exposition, la profondeur de l'image, à la balance des blancs, les valeurs ISO et tout le reste.

Cependant, l’essentiel a été fait. Votre appareil photo en mode automatique peut très bien ajuster tous les autres paramètres.

 

Andreas Ott est un photographe de rue. Il s’est donné comme défi de capturer des moments particuliers, qui autrement passent inaperçus. Il est le fondateur de Urban Street Diving et membre de Street Photography Cologne.

crédit photo : Andreas Ott

Les plans et la profondeur de l'image

Projection en deux dimensions d'une réalité en trois dimensions, une photo n'apparait pas pour autant complètement plate.

 

La présence d'un premier plan devant le sujet et d'un arrière plan derrière suffit à donner de la profondeur à l'image.

 

 

 

 

La perspective et les lignes de force

Schématiquement, une image se caractérise par des points et des lignes.

Pour le photographe avoir conscience des points et des lignes

présents dans son image est une étape importante de la composition.

Pourquoi Le nombre d’or vous donnera de meilleurs photos que la règle des tiers

En rouge, la règle des tiers, en bleu le nombre d'or, appelé aussi la divine proportion.

Il intervient dans la construction du pentagone régulier. Ses propriétés algébriques le lient à la suite de Fibonacci et au corps quadratique ℚ(√5). Le nombre d'or s'observe aussi dans la nature (quelques phyllotaxies, par exemple chez les capitules du tournesol, pavage de Penrose de quasi-cristaux) ou dans quelques œuvres et monuments (architecture de Le Corbusier, musique de Xenakis, peinture de Dalí).

Source Wikipédia

Il y a longtemps, alors que j’étais un jeune étudiant en arts, on nous enseignait la « règle des tiers ». On nous disait qu’elle était l’une des règles les plus importantes en arts et en photographie. Cette règle semble simple;

elle a été utilisée pour produire des centaines d’images à travers les siècles.

Mais est-elle parfaite ? Non! Il y a mieux. Cette règle qui peut produire de meilleures photos s’appelle le nombre d’or.

 

 

 

Jon Sparkman est un photographe basé au Royaume-Uni

Le nombre d'or (ou section dorée, proportion dorée, ou encore divine proportion) est une proportion, définie initialement en géométrie comme l'unique rapport a/b entre deux longueurs a et b telles que le rapport de la somme a + b des deux longueurs sur la plus grande (a) soit égal à celui de la plus grande (a) sur la plus petite (b) c'est-à-dire lorsque :

 

Le découpage d'un segment en deux longueurs vérifiant cette propriété est appelé par Euclide découpage en « extrême et moyenne raison ». Le nombre d'or est maintenant souvent désigné par la lettre φ (phi).

Ce nombre irrationnel est l'unique solution positive de l'équation x2 = x + 1. soit approximativement1 1,6180339887.

 Bibliographie :

Les secrets de la série photo

Démarche - Cohérence - Impact

 

 

 

 

 

Le blog photo

Articles :

    •Utiliser la géométrie pour composer vos photos ou l’art de se simplifier la vie !

    •Pourquoi le nombre d’or vous donnera de meilleurs photos que la règle des tiers.

    •Lightroom : Utiliser les guides prédéfinis

    •Une analyse de la Joconde peut-elle nous aider à réaliser de meilleurs portraits ?

Support de l'intervention du 26 janvier 2017

L'art du cadrage

By Samblanet David

L'art du cadrage

Présentation

  • 631