SI LES VACHES

N'ÉTAIENT PAS HEUREUSES,

ELLES NE DONNERAIENT PAS DE LAIT

 

Élise Desaulniers

@edesaulniers

Normal,
naturel
nécessaire

la consommation de lait est devenue possible avec la découverte de l'agriculture et la domestication animale il y a 10 000 ans

  • -200 000 : homo sapiens en Afrique
  • -13 000 : première chèvre domestiquée
  • -8 000 : premier auroch domestiqué

John Hawks, "Still Evolving (After All These Years)", Scientific American 311, 86 - 91 (2014) 

de nos jours, 25% de la population a la capacité de digérer le lactose.

Les produits laitiers ont une place centrale [...] malgré les preuves qu’un apport important en produits laitiers ne réduit pas le risque
d’ostéoporose et peut augmenter le risque de maladies chronique


Harvard School of Public Health

les articles scientifiques financés par les fabricants de boissons ont de quatre à huit fois plus de chance de leur être favorables que les articles indépendants.

Lesser et al., 2007

Le budget de recherche des Producteurs laitiers du Canada en 2016-2017 s’est élevé à environ 2,4 millions de dollars. La valeur totale des investissements en recherche consentis par les Producteurs laitiers du Canada pour stimuler l’innovation dans l’industrie laitière canadienne a atteint plus de 10 millions de dollars. Ce financement a servi à aborder les priorités des producteurs en matière de recherche sur la production laitière, la génétique, et la nutrition et la santé humaine. 

ENVIRON 6 MILLIARDS $ DE REVENUS
PAR ANNÉE AU CANADA.


C'est le double de l'industrie des légumes (3 milliards $)
et presque autant que l'industrie des pêches et de l'aquaculture (5 milliards $).

Source

Pour un Éleveur, la seule façon d'accroître ses revenus est de diminuer ses coûts

l’effort qu’une vache fournit
quotidiennement se compare à une course de six heures ou une étape du Tour de France

 

John Webster, professor emeritus at the Bristol Veterinary School of Medicine in the United kingdom.

Abrupt and early weaning, such as occurs on the typical dairy farm, appears to be distressing for both calf and cow. The calves will engage in repetitive crying and become more active and sometimes you'll see a decline in their willingness to eat solid food.

 

Daniel Weary

We can't say that separation is just some instantaneous event that may be painful but doesn't bother the animal. It does bother the animal. It bothers them enough that their mood state changes for at least a couple days.


Daniel Weary, University of British Columbia

Strange noises coming from High Road near Sunshine Dairy Farm Monday night and into yesterday morning prompted local police to alert residents that there’s nothing spooky or scary going on.

Bastian et al., 2012

ON ATTRIBUE MOINS DE FACULTÉS MENTALES AUX ANIMAUX QU'ON CONSIDÈRE COMME MANGEABLES

ÉLISE DESAULNIERS
@edesaulniers

Si les vaches n'étaient pas heureuses - McGill

By Elise Desaulniers

Si les vaches n'étaient pas heureuses - McGill

  • 983

More from Elise Desaulniers