Projet Opteos

Coopérative d'Activité et d'Emploi (CAE)

 Opteos est une CAE qui permet aux indépendants de se salarier via leur propre chiffre d’affaires et donc de profiter de tous les droits du régime général en devenant des «entrepreneurs-salariés-associés»

 

En savoir plus sur son intérêt : http://documentation.opteos.fr/wiki/Fonctionnement_CAE

 

Point 1 :

 

Mise en place d’un accompagnement favorisant l’entraide et l’autonomisation des entrepreneurs

Description du nouveau projet de la CAE en deux points majeurs : 

  • Temps d’échanges conviviaux entre entrepreneurs. Ils pourront prendre la forme de groupes d’échange de pratiques, de temps de travail collectifs ;
     
  • Chaque nouvel entrant pourra avoir un "parrain" qui est le référent dès le démarrage dans la coopérative. Selon l’assurance de ce parrain et sa propre formation à l’accompagnement, il pourra aller jusqu'à réaliser les entretiens individuels ;
     
  • Un accompagnement spécifique interne possible avec un système de compensation ;

 

  • Mettre les CAPE au plus vite dans l’action, dans un temps assez défini, via un programme d'accompagnement de 3 mois, où les compétences des entrepreneurs sont mises à disposition

 

 

 

 

Un espace de documentation "wiki"

  • Pages profils des entrepreneurs

  • Outils de documentation. Permet l'autonomie. Toute démarche déjà réalisée sera documentée afin d’aider les autres entrepreneurs.

  • Documenter pour aussi aider les autres CAE. Sortir de la logique de concurrence. Exemple d'Artefacts

Des outils pour s'organiser :

 

  • Un système de chat lancé pour s'organiser (sur slack)
  • Une liste de discussion est mise en place : S'envoyer des offres, annonces, etc...
  • Dossier drive en ligne mis en place et qui permet d’accéder aux documents collectifs de la coopérative et de les travailler ensemble
  • Forum (bientôt) : Permet par exemple de laisser des traces des échanges pour les nouveaux entrants qui se posent les mêmes questions

Autres ressources :

 

  • Outil de veille des appels à projet, ouvert à tous, là aussi sur le même modèle que l’outil mis en place par la coopérative Artefacts : http://veille.artefacts.coop/

  • Outils de formation :

    • Des entrepreneurs pourront proposer une formation selon leurs compétences, mais elles auront lieu si et seulement si elles rencontrent un intérêt chez les autres entrepreneurs. Cela se fera à l'aide d'un petit outil visible ici : http://opteos.fr/apprendre.

Les entrepreneurs

  • Recentrer le recrutement sur des entrepreneurs ayant une certaine capacité d’autonomie et sur des entrepreneurs en activité dans un premier temps.

    • Pour pérenniser la structure et apporter de l’autonomie à Opteos par rapport aux subventions.

  • Une fois cette pérennisation atteinte, un travail sur l’accès à l’emploi pour des publics plus éloignés sera mis en place

  • Entre temps, l'inclusion de contrat CAPE très éloignés de l'emploi si une capacité d'animation est possible sur le sujet (exemple de Kpa-Cité)

Point 2 : Le développement d’un accompagnement dédié sur la question des travailleurs des “communs” dont ceux des plateformes numériques coopératives

  • Soutenir le développement de plateformes coopératives ouvertes : Openfoodfrance, coopcycle, logiciels libres, alternative à Etsy, etc...

  • Aider à l'accès aux ressources libres (matériel, logiciel plateformes, connaissance libre) et former à l'utilisation de ces dernières
  • Création d'actifs pensés comme des communs : Marque commune (Fuzzy Frequency, Comme une idée, etc...), Modèle de réponse à AO, etc...

  • Outillage et formation pour apprendre à s'organiser collectivement et travailler à partir de "communs" (Se rémunérer dans un collectif, réussir la réciprocité, etc.)

Sécuriser les travailleurs des "communs"

Sur ce sujet, Opteos axera son travail à sécuriser les parcours des travailleurs des plateformes numériques, en particulier ceux des plateformes coopératives (Openfoodfrance, les livreurs à vélo de Coopcycle, etc...). Un axe pourrait être de soutenir des contributeurs aux communs (wikipédiens, bloggueurs, développeurs de logiciel libre, formateurs ou consultants sur ces sujets, etc..).

Point 3 : Un fonctionnement contributif au sein d'Opteos

Amorcer un fonctionnement contributif en appliquant nos compétences en gestion collective de projet à l’ère du numérique. Dans le but d'une part de réduire les coûts de la structure, mais aussi permettre une appropriation de l'entreprise par ses entrepreneurs salariés. C'est aussi comme cela que l'on apprend le fonctionnement d'une entreprise.

 

Rendre plus conviviale l'organisation et bénéficier des très diverses compétences des entrepreneurs

 

Mise en place d'une contribution volontaire des membres de la coopérative sur l’ensemble des actions et d'une contribution rémunérée possible.
Mise en place d'un plan d'intéressement pour reverser à la structure si souhait des entrepreneurs

Des outils pour organiser la contribution

 

  • L'ensemble des outils détaillés dans la partie 1

  • Un tableau partagé des différents “espaces de contribution" avec les actions précises à mener pour gérer la coopérative.

  • Un tableau de suivi des actions à mener au sein de la coopérative.

  • Un point téléphonique chaque lundi à 12h en conférence régulier avec les personnes disponibles pour vérifier les actions en cours et se répartir les points urgents et/ou importants.

  • Un temps contributif chaque semaine comme point de rendez vous pour avancer sur les différents projets et pôles de la structure.

  • Des tableaux de gestion et indicateurs précis et accessibles favorisant la transparence

Gouvernance

L'enjeu : Favoriser la participation l'appropriation de tous du projet Opteos

 

Tout en respectant le fait que les gérants sont responsables des décisions prises et peuvent mettre un droit de veto, les décisions seront mieux assumées grâce à une transparence et un avis possible de tous. Le but étant de vérifier qu’il n’y ait pas d'opposition. C’est une pratique du consentement qui sera mise en place autant que possible.
Utilisation d'espace de vote en ligne et d'archivage des décisions prise (exemple de de prise de décision comme le Loomio utilisé à La Coroutine)

Accueil d'experts dans la coopérative sur les sujets coopératifs

 

Partenariats

En plus des partenariats actuels :

  • S'autoriser à héberger des entrepreneurs au niveau national qui sont sur ce type de démarche innovation sociale et numérique
  • De nouveaux partenariats seront à mettre en place, dont ceux avec les centres sociaux, avec les plateformes numériques coopératives (Coopcycle, Openfoodfrance, etc..).
  • Des liens seront tissés avec les tiers lieux mais aussi des lieux comme Euratechnologies afin d’accompagner les nombreux entrepreneurs qui sont souvent sans statut au lancement de leurs projets.
  • Être le pôle de recherche des CAE (lien avec GE, Réactif Consultant)
  • Héberger en contrat CAPE les jeunes du programme KPA-Cité en cours de déploiement à Roubaix et bientôt sur d'autres territoires
  • Lien étroit avec les CAE proches (Artefacts par exemple)

Financement

Règle de séparation trésorerie entrepreneurs pour assurer la confiance 

 

Prêt Nord-Actif / NEF / Prêt de chez moi si problème de trésorerie pour la structure pour respecter la règle de manière certaine

 

Appel à apport en capital par financement participatif interne et externe en 2017

 

Soutien de la MEL, Région, CAB
Autres partenariats en cours

Ne pas dépasser 50% de financement public

 

Opteos - Coopérative d'Activité et d'Emploi

By Simon Sarazin

Opteos - Coopérative d'Activité et d'Emploi

  • 1,764
Loading comments...

More from Simon Sarazin