Diagramme SWOT

Projet Jumelage DZ-23

M Claude Wendling

Évaluation des politiques publiques

Analyse SWOT

S

W

O

T

Forces

Faiblesses

Menaces

Opportunités

S

Existence d’une Inspection Générale des Finances (IGF) bien organisée, à l’expertise reconnue et aux prestations appréciées par les commanditaires.

S

L’IGF joue déjà un rôle majeur dans le cadre du fonctionnement du système de contrôle des finances publiques, et peut s’appuyer sur de solides traditions et sur des personnels de grande qualité et soucieux de bien faire.

S

Les missions « traditionnelles » de l’IGF (inspection/vérification/contrôle) ont déjà permis de développer au sein de l’IGF une pratique des outils devant être mobilisés dans le cadre de l’Évaluation  des politiques publiques (entretiens, échantillonnage…). ​

S

L’IGF a déjà mené des missions d’évaluation des politiques publiques (ex politique d’acquisition des médicaments, évaluation du fonctionnement de politiques financées par certains comptes spéciaux du Trésor – aide au développement des exportations hors hydrocarbures, soutien au transport des produits de première nécessité vers le Sud) et a certaines missions d’EPP en cours (politique de l’emploi).​

W

Mandat de l’IGF en théorie limité à l’appréciation de la manière dont les politiques publiques sont mises en œuvre, mais pas à l’appréciation de leurs objectifs:

  • pertinence des objectifs par rapport aux besoins,
  • cohérence externe des objectifs assignés par rapport à d’autres objectifs de politique publique.

 

W

Difficulté d’accès aux données nécessaires pour fonder une démarche d’évaluation des politiques publiques, liée aux lacunes des systèmes d’information dans les ministères.

W

Absence ou développement encore limité de sources d’expertise alternatives (IGM's ou directions stratégiques), pouvant être mobilisées dans le cadre d’évaluations des politiques publiques:

  • Notamment, pas de réelle pratique des missions conjointes avec les inspections ministérielles, qui pourraient apporter leur connaissance du secteur dont elles ont la charge.

O

 

Claire prise de conscience par la direction de l’’IGF de l’importance que revêt le développement d’une culture d’évaluation des politiques publiques.

 

O

Attentes fortes sur l’efficacité et l’efficience des politiques publiques liées à la situation des finances publiques en Algérie et aux besoins de la population (santé, logement, éducation, infrastructures, ... ).

O

 

  • Environnement institutionnel favorable au développement d’une logique d’EPP (programme d’appui à la réforme des finances publiques en Algérie lancé début 2017 avec le soutien de l’UE.)
  • Intérêt grandissant pour l’évaluation des politiques publiques et développement de pratiques d’EPP au sein d’autres institutions (ex le CNES).

T

Les commanditaires (l’autorité politique) sont-ils disposés à voir l’IGF jouer pleinement un rôle d’évaluation des politiques publiques?

  • au risque de remettre en cause certains choix de conception des politiques publiques relevant du pouvoir politique et du législateur, y compris des défaillances constatées dans la définition et dans la hiérarchisation des objectifs.

T

Capacité de l’IGF à dégager suffisamment de ressources humaines ?

  • en quantité et en qualité pour s’engager plus largement dans le champ de l’EPP.

T

Risque de perte de crédibilité de la démarche:

  • si le soutien politique n’est pas au rendez-vous pour la mise en œuvre des recommandations des évaluations,
  • si la qualité des EPP est insuffisante pour diverses raisons (limites liées au manque de données disponibles, à l’absence de spécialisation au sein de l’IGF).

M

E

R

C

I

Diagramme SWOT EPP

By Jesús R. Ortega

Diagramme SWOT EPP

  • 1,105
Loading comments...

More from Jesús R. Ortega